Séance du mardi 14 janvier 2020

Séance du mardi 14 janvier 2020

Nous sommes 21 présents à cette séance ; Etienne avait prévenu de son absence.

Après avoir fait un rappel pour le dépôt des tirages destinés aux deux expositions programmées, la deuxième partie du thème sur la « durée d’exposition » est traitée par Jean-Paul et David :

-la photo figée avec sujet paysager ou sujet mobile : tenir compte de la profondeur de champ lorsqu’il y a un avant-plan et de la vitesse quand il s’agit d’un mobile qui se déplace frontalement ou transversalement.
-La photo floutée involontairement est la conséquence d’un bouger du photographe, d’une mise au point incorrecte ou d’un mauvais réglage de l’autofocus ou encore d’une vitesse mal appréciée au regard d’un déplacement du sujet. Mais la photo peut être floutée volontairement pour masquer le visage d’une personne, un avant ou arrière-plan disgracieux en jouant sur le réglage de la profondeur de champ ; on peut aussi créer une image esthétique en floutant la scène photographiée par un mouvement vertical ou horizontal à vitesse lente.

-La pratique de la photo « filée » panoramique est expliquée par le tutoriel de Nikon Passion avec J.C. Dichant (voir la fiche jointe).

-David intervient sur la procédure de réalisation d’une photo en pose lente créant un effet lissé des sujets (mer, nuages, rivières, cascades, mouvements mécaniques, trafic routier etc …). Il utilise pour ce faire du matériel : il faut un pied photo, le boîtier équipé d’une télécommande pour les temps de pose au-delà de 30’’ ( votre boîtier vous permet sans doute d’utiliser le déclencheur jusqu’à une minuterie de 30’’). Selon l’effet recherché et le moment de votre prise de vue, il vous faut diminuer volontairement l’entrée de lumière pour pouvoir obtenir un temps de pose long, d’où l’emploi de filtre ND atténuant le passage de la lumière. Nombreux filtres de ND 2 à ND 1000 !

Pour obtenir une exposition correcte de l’image, il va falloir compenser cette perte de lumière due au filtre : la formule est de multiplier la vitesse d’obturation donnée par votre boîtier par le facteur d’atténuation du filtre : pour un filtre ND 1000, il faudra multiplier la vitesse par 1000 ; si par exemple, mon appareil de photo m’affiche une vitesse de 1/50s pour une ouverture de f/16, en multipliant par 1000, j’obtient 20 secondes. Après avoir fait la mise au point, on se met en mode manuel, on affiche la vitesse requise, on visse le filtre et on déclenche ! … ( voir fiche d’accompagnement sur les étapes d’une prise de vue en pose longue) ; David donne la référence du photographe Mickael Kenna pratiquant la pose longue en Noir et Blanc.

Au niveau de la mise en place du filtre, il existe deux systèmes : les filtres à visser directement sur l’objectif (prévoir le diamètre de l’objectif pour le choix du filtre) ou le porte-filtre qui s’adaptera à tous les objectifs moyennant une ou des bagues d’adaptation.

         Pour une mise en pratique de ces différentes situations de « durée d’exposition », nous vous proposons comme champ de tir les plages de st Pierre Lopérec en Locmariaquer (voir plan) : si les conditions météo sont favorables, il y aura des kite-surfeurs et des véliplanchistes. Rendez-vous à 10 heures samedi matiin 18 janvier sur le parking situé près de la lagune en arrière de la grande plage. (Prendre le pied photo, filtres si vous avez, téléobjectif)

Fermer le menu